Les entreprises américaines en Chine se développent malgré les tensions récentes : enquête AmCham 2019

Posted by Reading Time: 4 minutes

Écrit par : Dezan Shira & Associates

Traduit par : Fatma Gueye Dione

Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et le ralentissement de l’économie chinoise ont été les principaux défis pour les entreprises américaines l’année dernière, comme le montre le dernier sondage AmCham China Business Climate Survey.

China Briefing résume les principales conclusions de l’enquête, notamment l’évolution du climat des affaires au cours de cette période turbulente.

La plupart des entreprises américaines opérant en Chine enregistrent toujours une croissance de leurs revenus en 2018, malgré un ralentissement de la performance financière par rapport à 2017, selon le rapport 2019 sur le climat des affaires en Chine publié par la Chambre de commerce américaine (AmCham) et Deloitte.

Le rapport a été rédigé à partir d’enquêtes menées entre le 13 novembre et le 16 décembre 2018, durant lesquelles les réponses de quelques 314 sociétés membres d’AmCham China furent collectées.

Les résultats de l’enquête indiquent clairement que la Chine demeure une priorité pour plus de 60% des sociétés membres d’AmCham, malgré des plans d’investissement tempérés et des attentes à la baisse.

Toutefois, les perspectives commerciales globales sont passées d’un optimisme prudent à un pessimisme prudent. De nombreuses préoccupations persistent face à de nouveaux défis, à savoir les tensions américano-chinois et le ralentissement de l’économie, occupant une place centrale.

Performance des entreprises américaines en Chine en 2018

L’enquête ne voit pas tout l’impact des frictions commerciales entre les États-Unis et la Chine sur l’économie réelle.

Parmi les entreprises américaines interrogées, 69% d’entre elles sont restées rentables en 2018, ce qui représente une tendance générale à la hausse après les creux de 2015. Ce chiffre était toutefois inférieur aux 73% qui ont déclaré une rentabilité en 2017.

En outre, la croissance des revenus de l’année dernière n’a pas été aussi forte qu’en 2017, la part des entreprises ayant déclaré une diminution de leur croissance ayant augmenté de 5%.

Sur le plan sectoriel, la croissance des revenus a été très variable selon les secteurs. Dans le secteur des ressources et de l’industrie (R&I), les entreprises qui ont enregistré une croissance de leurs revenus ont diminué de 20% ; toutefois, dans le secteur des services, les entreprises qui ont déclaré une augmentation de leurs revenus ont augmenté de 10%.

Perspectives commerciales de la Chine

Bien que la Chine continue d’être une priorité pour tous les secteurs en ce qui concerne leurs plans d’investissement mondiaux à court terme, plus de 30% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles pourraient ralentir leurs investissements en 2019.

Plus de 80% des personnes interrogées estiment que la croissance de leurs industries respectives sera positive en 2019, mais plus de la moitié s’attendent à ce que la croissance ne dépasse pas 5%, soit un niveau inférieur au taux de croissance du PIB prévu de 6,3%.

Les entreprises sectorielles, de R&I et de consommation s’attendent à une réduction considérable des investissements, tandis que les industries de services, de technologie et autres secteurs à forte intensité de R & D s’attendent à réduire leurs investissements de façon plus modérée, selon l’enquête.

Défis et opportunités

L’augmentation des coûts de main-d’œuvre, les restrictions d’accès au marché, les réglementations incohérentes et leur application inégale, ainsi que le manque de protection des droits de propriété intellectuelle continuent de poser un problème aux entreprises américaines en Chine.

En outre, dans la dernière enquête, les « tensions bilatérales » (une nouvelle option d’enquête) se classent parmi les trois principaux défis des entreprises américaines, quel que soit leur secteur.

Néanmoins, les perspectives prometteuses de la consommation intérieure et un environnement d’investissement légèrement amélioré continuent de générer un optimisme quant aux opportunités commerciales.

De plus, 50% des entreprises interrogées sont optimistes quant à l’ouverture future des marchés pour les sociétés étrangères en Chine – le taux de confiance le plus élevé depuis 2016.

Notamment, dans les secteurs de la technologie et autres secteurs à forte intensité de R&D, plus de 70% des entreprises interrogées ont déclaré que les restrictions d’accès aux marchés les empêchaient de fonctionner, tandis que plus de 60% des personnes interrogées dans le secteur des technologies classaient la Chine parmi les trois premières destinations pour l’investissement.

Impact du commerce et tensions géopolitiques sur les entreprises américaines

Bien qu’un tiers des personnes interrogées aient déclaré que les tensions commerciales n’avaient aucun impact sur leurs stratégies économique, les deux tiers restants ont indiqué que les tensions commerciales influaient sur leurs investissements à long terme.

Pour être précis, près du quart des personnes interrogées retardent des investissements supplémentaires en Chine.

Parmi eux, 52% des répondants à la R&I et 30% des répondants du secteur à forte intensité de technologie et de R&D ont indiqué qu’ils ajustaient leurs chaînes d’approvisionnement en « cherchant à obtenir des composants et / ou un assemblage » en dehors de la Chine ou des États-Unis.

En ce qui concerne les droits de douane entre les États-Unis et la Chine, 4% seulement des personnes interrogées ont estimé que c’était le bon moyen d’aider le monde des affaires. Les répondants ont plutôt espéré que « le gouvernement des États-Unis plaidera plus fermement en faveur de l’égalité des chances, poursuivra le dialogue avec la Chine sur les résultats et appliquera la réciprocité en matière d’investissement. »

La version anglaise du rapport complet sur les affaires en Chine 2019 d’AmCham à Shanghai peut être téléchargé ici.

A Propos de Nous

Asia Briefing Ltd. est une filiale de Dezan Shira & Associates. Dezan Shira est un cabinet spécialisé dans l’investissement direct étranger, fournissant à travers l’Asie des services de conseil juridique, fiscal et opérationnel, ainsi que des solutions en comptabilité, audit, et ressources humaines.

Vous pouvez nous contacter à frenchdesk@dezshira.com ou télécharger notre brochure ici.

Restez informés des dernières nouvelles concernant les investissements et le milieu des affaires en Asie en souscrivant à notre newsletter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *